Skip to Main content
New interface

Production year

Researcher identifiers

Social networks

  • Twitter: JulieVerlaine
  • Blog
Number of documents

1

Julie Verlaine, professeure d'histoire contemporaine à l'Université de Tours


 

Mes recherches portent sur l’histoire sociale et culturelle à l’époque contemporaine (XIXe-XXIe siècles, en particulier sur les arts plastiques et le patrimoine. Elles prolongent une thèse de doctorat, soutenue en 2008 sous la direction de Pascal Ory, sur les galeries d’art contemporain à Paris après 1945, dont l’ambition était de montrer combien l’action des galeries d’art était loin de se restreindre aux transactions économiques, mais influençait aussi la création individuelle, la constitution de groupes artistiques, et avait une importance croissante à cette époque sur le goût des collectionneurs privés et celui des institutions publiques.

J’ai poursuivi cette analyse historique du marché de l’art dans des projets de recherche individuels (ouvrage sur la galerie Daniel Templon) et collectifs (GREMA, groupe de recherche sur le marché de l’art ; ouvrage sur le Comité professionnel des galeries d’art). D’autres projets m’ont amenée à m’intéresser à différentes formes de mobilisations et de rassemblements collectifs autour d’objets ou de pratiques culturelles, comme les festivals, les biennales et les foires, ainsi qu’aux pratiques de collection, publiques et privées. Je porte une attention particulière à l’histoire des acteurs et actrices de la vie culturelle (artistes, médiateurs, publics). La question des rapports artistiques de genre – assignations, frontières et transgressions du masculin et du féminin – est au centre de plusieurs projets achevés ou en cours, portant sur les domaines de la création, de la médiation et de la collection : une histoire des collectionneuses d’art et mécènes en Occident de 1880 à nos jours, une histoire des clientes de la Maison de joaillerie Chaumet, plusieurs essais sur veuvage artistique et postérité après 1945.

Le processus de patrimonialisation, dans ses dimensions sociales, économiques et culturelles, m’intéresse également, tout comme les questions de philanthropie culturelle et de mécénat artistique à l’époque contemporaine. Réalisée dans le cadre d’une délégation à l’IUF (2017-2022), mon habilitation à diriger les recherches soutenue en 2021 a porté sur une histoire transnationale de la philanthropie au musée, à travers l’histoire des sociétés d’amis de musée durant un long XXe siècle (ouvrage à paraître). Au sein du CeTHiS, je prolonge ces recherches par une étude sur la longue durée des mobilisations patrimoniales, notamment associatives (projet JADIS), et par une approche transversale des passions ordinaires de la civilisation des loisirs, de la cinéphilie à la BDphilie en passant par la gastronomie et le modélisme (projet PHILIES).

Mes travaux actuels, individuels et collectifs, croisent histoire du patrimoine, histoire du genre et histoire des goûts artistiques à l’époque contemporaine pour proposer une contribution à l’histoire culturelle du contemporain dans une perspective transnationale et comparatiste. 


Anna Trespeuch-Berthelot   

Book sections1 document

  • Anna Trespeuch-Berthelot, Julie Verlaine, Dimitri Vezyroglou, Laurent Martin, Christophe Gauthier. Le Rosebud de Dominique Desanti. Histoires d’O. Mélanges d’histoire culturelle offerts à Pascal Ory, 2017. ⟨hal-03723477⟩