Access content directly

Claire LE RENARD

Claire Le Renard, researcher in sociology
19
Documents
Current affiliations
  • 581046
Researcher identifiers

Presentation

Claire Le Renard est chargée de recherches du développement durable (ENPC) au LATTS, Laboratoire Techniques, territoires, sociétés (Ecole des Ponts, CNRS, Université Gustave Eiffel). Ses recherches portent sur l’analyse de processus qui permettent de défaire, faire moins, faire avec moins : quel travail effectuent les acteurs autour de la discontinuation d’un projet ? Comment revenir en arrière sur des technologies de la modernité, devenues problématiques au regard de notre compréhension des limites environnementales ? Jusqu'en 2023, elle a été ingénieure-chercheure en sociologie à EDF R&D, département SEQUOIA, GRETS (Groupe de Recherche Energie Technologie Société), Palaiseau, et chercheure associée au LISIS (UMR CNRS, ESIEE, INRAE, Université Gustave-Eiffel, Champs sur Marne) où elle a soutenu le 6 décembre 2021 sa thèse de sociologie. Cette thèse, intitulée « Le prototype défait. Superphénix, des glissements de la promesse technoscientifique aux épreuves de la "démocratie technique"», est [lauréate ex-aequo du Prix de Thèses d’Université Paris-Est 2022, au titre de l'école doctorale OMI (Organisations, marchés, institutions)](https://www.paris-est-sup.fr/evenements/evenement/a1cae1856449282f59e2621fabc21372/?tx_news_pi1%5Bnews%5D=2082&tx_news_pi1%5Bcontroller%5D=News&tx_news_pi1%5Baction%5D=detail&tx_news_pi1%5Bday%5D=16&tx_news_pi1%5Bmonth%5D=11&tx_news_pi1%5Byear%5D=2022). A travers les différents projets sur lesquels elle a travaillé à EDF R&D (filières nucléaires, énergies renouvelables, SmartGrids, puis frictions entre transition énergétique et enjeux de biodiversité), le fil rouge de ses recherches analyse et questionne la manière dont se passe le changement sociotechnique dans le secteur de l’énergie, sous contrainte environnementale. Elle a été est ingénieure-chercheure à EDF R&D depuis 1999, d'abord en environnement, puis en économie de l'environnement et prospective énergétique. Depuis 2009, sa recherche au croisement de la sociologie des sciences et des techniques et de la sociologie de l’action publique porte sur des technologies du secteur de l’énergie, qu’elles soient anciennes ou innovantes (filières nucléaires, démonstrateurs SmartGrids, énergies renouvelables), en lien avec les politiques d’environnement, de biodiversité et de « mise en démocratie » de ces technologies. Claire Le Renard a une formation initiale d’ingénieure en environnement (École Polytechnique puis École Nationale du Génie Rural, des Eaux et des Forêts). Elle enseigne les sciences sociales dans plusieurs cursus d’ingénieurs, dont le Génie Atomique à l’INSTN et les *Master of Science and Technology* de l’X. Symétriquement elle enseigne à Sciences Po Paris dans le module “Sciences et société”, et à Sciences Po Rennes en master.
Claire Le Renard is a research scientist at LATTS, Laboratoire Techniques, territoires, sociétés (Ecole des Ponts, CNRS, Université Gustave Eiffel), situated East of Paris. Her research focuses on the analysis of processes that involve undoing, doing less, doing with less: how do actors work around the discontinuation of a project? How can we reverse the course of modern technologies that have become problematic in terms of our understanding of environmental limits? Until 2023, she was a researcher in sociology at EDF R&D, GRETS (Energy Technology Society Research Group), Palaiseau (Paris), and an associate researcher at LISIS (CNRS, ESIEE, INRAE, Université Gustave-Eiffel, Champs sur Marne) where she defended her thesis in sociology on 6 December 2021. This thesis, entitled "Unmaking a prototype. Superphénix, from a shifting technoscientific promise to the trials of ‘technical democracy"", is the ex-aequo laureate of the Université Paris-Est Thesis Award 2022, in the doctoral school OMI (Organisations, markets, institutions). Through the various projects she has worked on at EDF R&D (nuclear, renewable energies, SmartGrids, then the frictions between energy transition and biodiversity issues), the common thread of her research analyzes and questions the way in which socio-technical change takes place in the energy sector, under environmental constraints. She has been a research engineer at EDF R&D since 1999, first in environmental studies, then in environmental economics and energy forecasting. Since 2009, her research, at the crossroads of the sociology of science and technology and the sociology of public action, has focused on technologies in the energy sector, both old and new (nuclear, SmartGrids demonstrators, renewable energies), in relation to environmental and biodiversity policies and the "democratization" of these technologies. Claire Le Renard was originally trained as an environmental engineer (École Polytechnique and École Nationale du Génie Rural, des Eaux et des Forêts). She teaches social sciences in several engineering courses, including Atomic Engineering at INSTN and the Master of Science and Technology at Ecole Polytechnique, Palaiseau. She also teaches at Sciences Po Rennes in the Master's programme.

Publications

Requalifier pour défaire

Claire Le Renard
Revue d'Anthropologie des Connaissances, 2024, 18 (1), pp.1-26. ⟨10.4000/rac.32675⟩
Journal articles hal-04506525v1
Image document

Apprentissages d’une expérimentation de site naturel de compensation : une ligne de crête à la croisée de logiques d’acteurs

Claire Le Renard
Sciences Eaux & Territoires, 2022, Sites naturels de compensation : quels freins et perspectives ?, 38, pp.32-39. ⟨10.14758/SET-REVUE.2022.1.05⟩
Journal articles halshs-03584193v1
Image document

The past futures of techno-scientific promises

Pierre-Benoit Joly , Claire Le Renard
Science and public policy, 2021, 48 (6), pp.900-910. ⟨10.1093/scipol/scab054⟩
Journal articles halshs-03359318v1
Image document

The Superphénix Fast Breeder Nuclear Reactor: Cross-border Cooperation and Controversies

Claire Le Renard
Journal for the History of Environment and Society, 2018, Special Issue: Siting Nuclear Installations at the Border, 3/2018, pp.107-144. ⟨10.1484/J.JHES.5.116796⟩
Journal articles halshs-02088348v1

Les débuts du programme électronucléaire français (1945-1974) : de l’exploratoire à l’industriel

Claire Le Renard
Hérodote - Revue de géographie et de géopolitique, 2017, 165 (2), ⟨10.3917/her.165.0053⟩
Journal articles hal-01705783v1

A sociotechnical analysis of the French FBR programme: successive forms of evaluation

Claire Le Renard
Gérer et Comprendre. Annales des Mines, 2016
Journal articles halshs-01738364v1

L’innovation dans le secteur de l’énergie, un processus de déformation des promesses technologiques ?

Claire Le Renard
Lettre de l'I-Tese, 2016, 27
Journal articles halshs-01738392v1

Une analyse sociotechnique du programme français de réacteurs à neutrons rapides : les formes successives de l’évaluation

Claire Le Renard
Gérer et Comprendre. Annales des Mines, 2015, 122
Journal articles halshs-01738385v1

Framing Prototypes: the Fast Breeder Reactor in France (1950s – 1990s).

Claire Le Renard , Arthur Jobert
Science & Technology Studies, 2014, Special Issue on Energy in Society: Part III, 27 (2)
Journal articles halshs-01738460v1

La technologie « rattrapée » par la démocratie ? Les auditions publiques de l’OPECST autour du dossier Superphénix en 1992

Claire Le Renard , Arthur Jobert
"Sociologie des pouvoirs, pouvoirs de la sociologie", Association française de sociologie, Jul 2017, Amiens, France
Conference papers halshs-01738558v1

Breeding transnational responses: the transnational Superphénix fast breeder nuclear reactor, expert controversy and institutional responses

Claire Le Renard
Siting Nuclear Installations at the Border - Transnational political implications and societal responses, Center of Border Studies at the Humboldt University Berlin, Nov 2017, Berlin, Germany
Conference papers hal-01777951v1

Les surgénérateurs du futur au conditionnel : construction d’un point de passage facultatif - différer la filière tout en construisant Superphénix. (version présentée aux Journées doctorales du LISIS, 27 septembre 2016)

Claire Le Renard
EASST - « Science and Technology by Other Means », European Association for the Study of Science and Technology; Society for Social Studies of Science, Aug 2016, Barcelone, Espagne
Conference papers halshs-01738540v1
Image document

Lignes de tensions : reconfigurations autour d'un démonstrateur Smart grid d'insertion de l'énergie éolienne au réseau électrique

Claire Le Renard
Colloque Sciences sociales et transition énergétique, Laboratoire PACTE; Laboratoire CIRED, May 2015, Grenoble, France
Conference papers halshs-04101856v1

Les leçons d’une exploration dans le passé

Pierre-Benoît Joly , Claire Le Renard
Guillaume Dandurand; Florence Lussier-Lejeune; Daniel Letendre; Marie-Jean Meurs. Attentes et promesses technoscientifiques, Presses de l'Université de Montréal, pp.27-50, 2022, 978-2-7606-4501-1
Book sections hal-03837857v1
Image document

Des controverses expertes au sein du secteur électronucléaire : enseignements d'une enquête sur le « prototype industriel » Superphénix.

Claire Le Renard
Bretesché, Sophie; Tillement, Stéphanie; Geffroy, Bénédicte; Journé, Benoît. Enquêter dans le nucléaire, Presses universitaires de Rennes, pp.39-59, 2022, Le sens social, 9782753583122
Book sections halshs-01738517v1

Faire dialoguer scientifiques et politiques sur l’énergie nucléaire en France dans les années 1970 : deux initiatives autour du projet Superphénix

Arthur Jobert , Claire Le Renard
Beltran, A., Laborie, L., Lanthier, P., Le Gallic, S. (2017). Electric Worlds / Mondes électriques. Creations, Circulations, Tensions, Transitions (19th–21st C.), Peter Lang, 2016, 9782875743305
Book sections halshs-01738359v1

Le prototype, à l’interface entre une promesse technologique et son industrialisation

Claire Le Renard
"Energie et transformations sociales : enquêtes sur les interfaces énergétiques", Editions Lavoisier, collection EDF R&D socio-économie de l'énergie. Coordinateurs : J. Cihuelo, C. Grandclément, A. Jobert, Lavoisier, 2015, 978-2-7430-2016-3
Book sections halshs-01738430v1